Près de 5.000 passagers touchés par des retards sur l'axe TGV Paris-Bordeaux

Près de 5.000 passagers de la SNCF ont subi des retards allant de 30 minutes à trois heures sur l'axe Paris-Bordeaux jeudi après-midi, en raison d'incendies à proximité des voies en Indre-et-Loire et dans la Vienne.

«Plusieurs feux de talus en bordure des voies» entre Monts (Indre-et-Loire) et Châtellerault (Vienne) ont entraîné une la coupure du courant à la demande des pompiers. Conséquence: l’immobilisation de 15 trains dont 12 TGV entre 15h et 18h15. L'incident a concerné 5.000 passagers.

Le passage d'un train de frêt pourrait être à l'origine du déclenchement des feux, selon les pompiers. Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer l'origine exacte des incendies.

E. D. avec agence

20Minutes.fr, éditions du 24/07/2008 - 21h54

La Cnil épingle la vente de données issues d'annonces immobilières en ligne

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a épinglé plusieurs sociétés qui commercialisaient illégalement des données relatives à des particuliers passant des annonces immobilières sur internet, a annoncé mardi la Cnil. La Cnil a été saisie de plaintes de personnes vendant des biens en ligne et "constamment sollicitées par des agences immobilières avec lesquelles elles n'avaient jamais eu aucun contact", a expliqué la commission sur son site internet. A l'occasion de contrôles effectués en mars et avril, la Cnil a constaté que ces agences faisaient appel à des sociétés "proposant des services dits de +pige immobilière+ qui leur envoient quotidiennement les données" sur les annonceurs. "Cette pratique constitue manifestement une collecte déloyale et illicite des données" car "à aucun moment, les particuliers concernés ne sont informés" et ne peuvent donc s'opposer à la transmission d'informations aux professionnels immobiliers, a relevé la Cnil. Autorité indépendante chargée de veiller à la protection des données personnelles et dotée d'un pouvoir de sanction, la Cnil a mis en demeure trois sociétés "de cesser ces pratiques illégales". Une dizaine d'autres font actuellement l'objet de contrôles, a-t-on précisé à la commission.

AFP

Télévisions pour bébés: Christine Albanel "lance un cri d'alarme" aux parents

PARIS La ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel lance vendredi "un cri d'alarme" aux parents contre les chaînes de télévision à destination des moins de trois ans, jugeant qu'elles représentent "un danger".

Interrogée sur la mise en garde de la Direction générale de la Santé (DGS) à propos des chaînes Baby TV et BabyFirst, Mme Albanel souligne dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France" que, "quand on lit les études sur le sujet, on dit vraiment: télés pour bébés, attention danger!".

"Je veux dire aux parents de ne pas utiliser ces chaînes", ajoute la ministre. "C'est une façon de les matraquer d'images et de sons", mais "on ne sait pas quels effets cela peut avoir sur des petits êtres", a-t-elle ajouté sur RMC-Info/BFM-TV.

"On peut alerter et en appeler à la responsabilité, je vais en discuter très, très vite" avec les diffuseurs, a-t-elle indiqué. "Je ne suis pas sûre qu'avoir BabyFirst ou Baby TV dans leur bouquet soit la meilleure idée". Toutefois, "on ne peut pas les interdire", a rappelé Mme Albanel car elles sont émises depuis l'étranger".

La DGS s'est prononcée "contre les chaînes spécifiques pour les enfants de moins de trois ans" et "déconseille la consommation de la télévision jusqu'à l'âge d'au moins 3 ans, indépendamment du type de programme". Elle note qu'"aucune étude ne démontre actuellement que les programmes de télévision spécifiquement conçus pour les très jeunes enfants puissent avoir un effet bénéfique sur le développement psychomoteur et affectif de l'enfant". AFP

Voici une dépèche de l'AFP, trés intéressante, puisqu'elle concerne des chaînes de télévision, qui ont pour cible les plus jeunes ( 1 à 4 ans). Mon fils étant adepte de Baby TV, je me sens donc trés concerné. J'attend donc dans pareil cas, des faits qui démontre, que cela est nocif ou pas pour les enfants et une fois de plus rien. Mme Albanel nous indique "on ne sait pas quels effets cela peut avoir sur des petits êtres" et "Je veux dire aux parents de ne pas utiliser ces chaînes" , alors étant des parents attentifs, et du fait que nous régulons ce que regarde notre fils sur la qualité et la quantité, je me pose les questions suivantes : - Si le fait de regarder des chaines qui matraque d'images et de sons, comme cela est indiqué dans la dépèche, il est donc temps d'interdire aux chaines généralistes de matraquer ces mêmes enfants d'images et de sons, et en plus les matraquent de publicité !!! Donc Mme Alabanel, expliquez-moi quelle est la différence entre une chaine de type Baby TV, et une chaine de type TF1, France 3 , France 5, ect ... ah oui, sur Baby TV, il n'y a pas de publicité !!!

Premier billet

Bonjour à tous,

Bienvenue sur notre Blog. Vous pourrez y retrouver des informations relatives à la famille, mais bien aussi, d'autres choses, en fonction de l'envie de chacun et des sujets que nous aurons envie de traiter.

Vous pouvez laisser vos comentaires sur chaque billet, ils seront publiés aprés vérification.